Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
je garderai ....

je garderai ....

Je garderais ton sourire, Encore un jour Et devant moi je te verrai encore Même si tu n’es plus là. Encore un jour, A vouloir croire qu’on se croisera Alors qu’il n’en sera rien ?! Encore un sourire. Je serai dans l’obscurité, Et sous mes yeux je te verrai,...

Lire la suite

les tempêtes ....

les tempêtes ....

Le calme deviendrait-il imaginaire Suite à cette tempête romanesque Il n’y a plus qu’à compter les jours qu’ils restent. Sans l’ombre d’un doute la rose n’éclora pas Elle, doucement fanera Sans avoir le temps de vivre toute l’histoire. Un vase s’est brisé,...

Lire la suite

éloges dans les funérailles

éloges dans les funérailles

Les éloges dans les funérailles Accorde la noirceur dame ! Il y avait bien des mots, Il y avait bien des croyances Pour lesquelles en faite on s’en balance Histoire d’expérience. Les éloges sombre Danse derrières les ombres A en faire un triste monde...

Lire la suite

voilà tout est dit

voilà j ai touché le fond; froler le bonheur mais comme celui ci a une fin , larmes ne va pas continuer afin de ne pas faire lire a nouveaux mes bléssures soudaines ... sachez que personne n est coupable ! dans toute cette histoire le temps en a voulu...

Lire la suite

NOIR

NOIR

Tout défile Ici, quand tout ce montre trop tranquille Tout s emboîte, Terrible et pourtant triste dérisoire. Les nymphes, Accueillantes, Du point ; limite troublantes. Il y a des branches immobiles Qui font silence dans la nuit des collines, Et font bataille...

Lire la suite

a terre ...

Quelles armes donne t-on aux experts de la massacre J’ignore toute de cette malice qui subsiste… Un homme à terre, Il le voit et pourtant l’achève. Je n’avais pas mis mon armure J’avais le dos collé au mur, Il m’ont lacéré, dépité La douleur et la souffrance...

Lire la suite

le temps ....passe...

le temps ....passe...

J’accepte la douleur Les murmures des larmes Même si il n’y a plus de saveurs. Il en reste des bouquets de fleurs, Fleurir les jardins Au petites lueurs Des matins. Il y a aussi ; Les mélancolies Qui s’évadent au milieu des estrades Où l’on joue les acteurs....

Lire la suite

la meute (deprime post mortem)

la meute (deprime post mortem)

-"Il faut que tu grandisses, , Trouves-toi une "maison" Tu touches vraiment le fond Le sais-tu, mon fils".... -"Je voulais être un porte-drapeau Héros, ou anti-héros, à la Rimbaud Loin de m'imaginer gangréné par les malaises En équilibre constant, à flanc...

Lire la suite

n'oublie pas , source d'une raison

n'oublie pas , source d'une raison

Je t’ai croisé si souvent Maudit si longtemps De n’avoir réduit ma vie qu’à zéro. Je sais ta porte était ouverte, Lorsque moi encore je ne faisais que naître Pourtant devant nous, nous étions beaux. J’ai plongé dans ton regard, Comme le reflet de mon...

Lire la suite

<< < 1 2 3 > >>