ELLE

Publié le par angel

purple-clown-by-artist2.jpg
v

Elle s’étale
La madame
Qui en faite n’a aucune classe !
 
Elle se vend
Ne nous surprend
L’envie ; son pauvre drame !
 
Elle est limite bas résilles
Et culotte en soie
Pour attiré le premier dans ses draps
Bien maigre résultat !
 
Madame,
Ferme ses paupières
Et parle comme une vipère
Avant sa prière !
Elle se qualifierait de vierge
 
Se croit-elle si grande
Pour venir se détendre
Dans nos propos qu’elle dit incohérent !
 
Madame s’abuse
Ça l’amuse
Mais elle n’est point la muse !
 
Alors sachez mesdames, messieurs
Qu’elle ressemble à ses petits insectes
Qui mangent ce qu’il reste des messieurs
En alerte !

 

Publié dans colére

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
à nouveau bonsoir, angel, joli hommage à ces femmes qui marchent ... bien sûr que tu peux me metttre dans tes liens avec grand plaisir, je reviendrais t'écouter chanter, biz
Répondre
J
Piquant et fort à propos.
Répondre
R
Il est très fort ce poème, et dit avec tout ton coeur immense. On ressent beaucoup d'émotion. Bisous bisous
Répondre
X
Nouveau thème, nouvel style ? J'adore :)Bisous
Répondre
D
Un petit coucou pour te souhaiter un bon dimanche, surprenant ce texte, cette femme ne doit pas être ton amie :-)))) bisous
Répondre